Go to Top
img_bandeau

Couverture assurance internationale

Couverture assurance internationale et zone de couverture

D’abord, choisissez le type d’intervention de votre couverture d’assurance internationale. C’est à dire entre l’assurance au 1er euro ou en complément de la CFE. Ensuite, intéressez vous au choix des garanties en fonction de vos besoins. Ayez un point d’attention sur les exclusions. Mais aussi sur les procédures. Par exemple, celles de remboursement. Enfin, considérez les pays dans lesquels vous souhaitez être couvert(e).

couverture assurance internationale

Pour commencer, faites en sorte que la zone de couverture intègre vos pays d’origine et d’expatriation. Pour certains produits, vous pouvez élargir cette zone pour intégrer d’autres pays. Ou bien la zone est « Monde entier excluant les USA » par défaut. En cas de Tour du Monde, l’assurance santé internationale doit tenir compte des pays les plus chers. Donc tenir compte d’une zone où tous les pays sont inclus. Enfin, les expatriés qui circulent de façon régulière entre certains pays doivent adopter la même démarche.


expatriation

Quels pays dans la couverture assurance internationale ?

En premier lieu, la couverture d’assurance internationale ne se limite pas aux pays d’origine et d’expatriation. Ou bien il s’agit de vieux produits. En effet, les Assureurs estiment les pays en fonction du coût des frais médicaux. Enfin, il est possible de procéder à des regroupements.

A titre d’exemple, vous trouverez ci-après des zones assez classiques. C’est à dire des pays dans lesquels le coût des dépenses médicales y sont similaires.

Pays dans lesquels les frais de santé sont: 

  1. peu chers : Gabon, Congo, Philippines,
  2. normalement chers : Allemagne, Belgique, France, Pays Bas, Luxembourg,
  3. plutôt chers : Australie, Monaco, Israël, Italie, Nouvelle-Zélande, Japon,
  4. chers : Suisse, Brésil, Royaume Uni, Hong Kong, Russie
  5. très chers : États-Unis, Bahamas.

expatriationLe nombre de zones varie pour chaque couverture assurance internationale

D’abord, le zonage varie d’une Compagnie à l’autre. Donc, certains produits peuvent proposer 3 zones alors que d’autres vont jusqu’à 8. Chaque Compagnie fait son zonage en fonction de critères techniques. Mais aussi de sa stratégie commerciale. Aussi, l’expérience de l’un peut être différente de l’autre. Enfin l’appréciation sur un pays peut varier.

Suivant les Compagnies, il existe un nombre plus ou moins important de zones de couverture. Bien évidemment, chaque Compagnie d’Assurance définit ses zones librement et en fonction de sa propre expérience et exposition.

Tout le monde s’accorde à dire que les USA sont le pays le plus cher au monde. En ce qui concerne les autres pays, vous constaterez une disparité entre les différentes mutuelles pour expatriés. Par conséquent, il n’est donc pas anormal de constater des écarts d’une couverture assurance internationale à une autre.

Par exemple : le Canada est souvent associé aux Etats-Unis, et les primes sont par conséquent très élevées. Certains Assureurs considèrent en revanche que les frais médicaux ne coûtent pas le même prix entre ces 2 pays. Aussi, ils proposent une tarification plus basse pour le Canada. Donc, les garanties seules ne conditionnent pas les tarifs de votre contrat d’assurance. Pour résumé, ils tiennent pour une part significative compte des pays dans lesquels ils interviennent.


expatriationCouverture assurance internationale : soins engagés hors de la zone de couverture et/ou en cas d’urgence

Bien évidemment, le fait d’être originaire d’un pays, expatrié dans un autre ne vous empêche pas de voyager et de vous rendre dans un ou plusieurs pays tiers.

Suivant la couverture assurance internationale, vous notez dans le tableau de garantie une information relative aux frais en cas d’urgences. Ou de façon plus précise des garanties spécifiques « en dehors de la zone de couverture » ou « frais d’urgence ». Ces prestations ont généralement une limite dans le temps (ex: 30 jours par séjour maximum).

 

couverture assurance internationale

Considérations légales

Notons qu’une couverture d’assurance internationale ne permet pas de se substituer aux obligations légales locales.