Go to Top
img_bandeau

assurance internationale au 1er Euro ou complémentaire santé CFE?

Assurance internationale au 1er Euro

Tout d’abord, l’appellation « assurance internationale au 1er Euro » caractérise l’intervention au premier rang de l’organisme Assureur, qui est  donc amené à intervenir dès le 1er Euro dépensé. Donc l’assurance internationale au 1er Euro suit les règles et conditions proposées par l’Assureur. Finalement, ces conditions sont formalisées généralement dans les Tableaux de Garanties, les Conditions Générales, la Grille de Primes et le Bulletin d’Adhésion.

Par ailleurs d’autres documents supports peuvent également exister, entre autre pour encadrer le contrat. Par exemple, la typologie « assurance internationale au 1er Euro » s’oppose à une intervention en Complément de la Caisse des Français de l’Etranger  (CFE) pour les expatriés français (ou de l’ORPSS / ONSS pour les expatriés belges).

Le document « Equivalences » schématise les différents types d’interventions disponibles pour les expatriés, pour les principaux risques (santé, prévoyance, retraite).

En résumé, l’assurance internationale au 1er Euro ne couvre donc pas exactement les mêmes prestations qu’une assurance en complément de la CFE, puisqu’elle ne suit pas les règles et évolutions de la sécurité sociale, ne prévoit une intervention différenciée dans les cas particuliers de type ALD, cancer, … et ne prévoit aucune coordination avec les autres régimes de protection sociale (ex: retraite)

 

L’intervention en Complément de la CFE

Premièrement, on distingue dans ce montage :

  • un organisme de base – la Caisse des Français de l’Etranger (C.F.E.) – auquel vous souscrivez de façon volontaire,
  • une assurance complémentaire privée (adaptée à un contexte international), qui interviendra en complément de la CFE

En effet, les organismes complémentaires pourront avoir des accords différents avec la CFE. Ils pourront alors proposer des services différenciés : guichet unique par exemple, pour les remboursements frais de santé. En outre, la retraite ne pouvant être souscrite à travers un formulaire unique, nous recommandons la souscription à la CFE d’un côté et la souscription à la mutuelle internationale en complément CFE de façon dissociée.

La Caisse des Français de l’Etranger propose de souscrire aux 3 modules suivants :

MODULE 1 : Maladie – Maternité – Invalidité

  • Option : Indemnités Journalières maladie / maternité, capital Décès
  • Option : Soins dispensés en France, séjours de 3 à 6 mois

MODULE 2 : Accidents du Travail – Maladies Professionnelles

  • Option : Voyages d’Expatriation (aller/retour)

MODULE 3 : Vieillesse – Veuvage

Pour les ressortissants français (et les personnes éligibles), la Caisse des Français de l’Etranger permet de :

  1. bénéficier des mêmes garanties que celles proposées par la Sécurité Sociale Française durant l’expatriation,
  2. obtenir des prestations particulières dans des cas spécifiques (ex : Affection Longue Durée),
  3. ne pas avoir de délais de carence ou d’exclusions lors de la réintégration dans le régime général de Sécurité Sociale Française (retour en France),
  4. bénéficier de la coordination entre les différentes assurances et donc d’une éventuelle exonération du paiement des cotisations retraite par exemple en cas d’invalidité

NB : les enfants ne sont plus éligibles et ne sont donc plus couverts en tant qu’ayant droit à partir de 20 ans

Pour plus d’information sur la CFE, nous vous invitons à consulter le site internet de la CFE 

 

 

assurance internationale au 1er euro

Légal

Par ailleurs, la souscription à une assurance internationale au 1er euro pour expatrié ne permet pas de se substituer aux obligations légales locales